Amélioration de l’environnement urbain: La FTDS lance le projet TRACES pour une bonne gestion des déchets dans trois communes

La Fédération Togolaise de Danse Sportive (FTDS) a lancé ce 26 janvier 2024, dans la commune Agoè-Nyivé 1, le projet Territoires Réunis par l’Action Citoyenne pour l’Environnement via le Sport (TRACES).

Ce projet qui sera exécuté dans trois communes du District Autonome du Grand-Lomé, notamment Agoè-Nyivé 1, Golfe 1 et Golfe 7 vise à impacter ces communes, les couches sociales et les populations en faveur de la protection de l’environnement, notamment la bonne gestion des déchets, à travers le breaking ou encore le breakdance, nouvelle discipline sportive admise aux Jeux Olympiques de Paris 2024.

La pratique sportive et l’implication citoyenne au service de l’écologie, notamment la bonne gestion des déchets, sont plus que jamais d’actualité. Ayant donc un fort intérêt pour des actions à impact positif pour le climat, la Fédération Togolaise de Danse Sportive (FTDS) a initié le projet TRACES.

Ce projet entend créer des communautés modèles au sein desquelles les capacités des b-boys et b-girls en matière d’éco-responsabilité sont renforcées et où les bonnes pratiques liées à la gestion des déchets par les populations sont observées.

Ainsi donc, à travers des cyphers (cercles de danseurs qui sont organisés dans la filière breaking ou chaque b-boy ou b-girl peut effectuer un round de freestyle tour à tour dans un endroit populaire, en plein air, afin de s’exprimer librement et partager une inspiration, un message ou une connexion avec la foule ou le public), la FTDS entend innover et amener les populations à interagir pour une bonne gestion des déchets dans ces trois communes.

Selon le secrétaire général de la Fédération Togolaise de Danse Sportive, M. Elom Attissogbé,  le projet TRACES intervient dans le cadre de la phase III du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL III) appuyé par l’Agence Française de Développement (AFD) dont le maître d’ouvrage est le District Autonome du Grand Lomé (DAGL).

” Il s’agit pour nous à travers ce projet, de contribuer à la sensibilisation des populations de la commune d’Agoè-Nyivé 1, sur la bonne gestion des déchets à travers le break dance, qui est une nouvelle discipline olympique admise aux jeux olympiques de 2024… Le lancement de ce projet a drainé une importante foule et nous avons profité de l’occasion pour dire ce que nous pensons être bien pour le développement de la commune d’Agoè-Nyivé 1 en matière d’assainissement et de protection de l’environnement. Aujourd’hui, on ne peut plus parler sport sans parler de la protection de l’environnement ” a-t-il expliqué.

A l’occasion, la Fédération Togolaise de Danse Sportive a fait don de matériels d’assainissement composés de brouettes, de pelles, de râteaux, de balais, de piquets, de paniers et de poubelles  à la Mairie d’Agoè-Nyivé 1 et au Lycée Agoè-Nyivé Centre.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *