Gestion de l’éducation en mode décentralisé: Les maires et les cadres de l’enseignement s’approprient le PSE

Dans le cadre de la mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Education (PSE), un atelier de formation a été ouvert ce 8 juillet 2024, à l’intention des maires des Régions des Plateaux et du Grand-Lomé. Initiée par le ministère des Enseignements, Primaire, Secondaire et Technique, cette rencontre de trois jours, a pour objectif de renforcer les compétences des participants sur le PSE, leurs rôles et responsabilités dans la gestion de l’éducation en mode décentralisé.

Afin d’atteindre l’Education Pour Tous (EPT), le Togo a pris l’engagement depuis 2009 d’élaborer un Plan Sectoriel de l’Education (PSE) qui est un document évolutif. Il est régulièrement évalué et ajusté tous les ans dans le cadre de ses organes de suivi et de coordination, avec la participation de tous les partenaires nationaux de l’éducation et celle des partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation.

Depuis 2020, le pays dispose une nouvelle version du PSE pour la période 2020-2030 avec alignement sur les ODD. Il s’est agi d’une révision du PSE 2014-2025. Les grands axes et les principes directeurs de la politique éducative n’ont donc pas changé ; mais les objectifs ont été ajustés au nouveau contexte et aux nouvelles ambitions.

Avec les élections locales qui ont permis l’installation de nouveaux conseillers communaux, la gestion d’une partie de l’éducation de base est conférée aux communes conformément à leurs compétences/responsabilités. Cette gestion s’inscrit de nos jours dans le processus de gouvernance partagée et contribuera à améliorer la qualité et en accroître l’efficacité, relativement à la protection de la citoyenneté des individus.

C’est donc dans le souci d’appuyer la réalisation de l’axe 1 de la Feuille de Route Gouvernementale, de contribuer à la mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Éducation (PSE) 2020-2030, de susciter une participation plus engagée et plus consciente des Maires des 117 communes du Togo et des cadres de l’enseignement que le ministère des Enseignements Primaire, Secondaire et Technique organise deux sessions de formation à leur intention sur l’appropriation du nouveau Plan Sectoriel de l’Education respectivement à Kpalimé et à Kara.

La première session de cette formation a été ouverte ce 8 juillet 2024, à Kpalimé, à l’intention des maires des Régions des Plateaux et du Grand-Lomé.

Durant trois jours, il s’agit d’outiller les participants sur leurs missions éducatives ; sur le Plan Sectoriel de l’Education ; amener les maires à cerner les défis majeurs du système éducatif ; renforcer les maires et des cadres de l’enseignement sur l’élaboration du Plan de Développement Communal de l’Éducation comme outil de planification et de plaidoyer pour la mobilisation des ressources pour l’éducation.

En ouvrant les travaux, le représentant du ministre des Enseignements Primaire, Secondaire et Technique, le directeur de cabinet, Dr Piyabalo Nabédé, a indiqué que le présent atelier de formation, qui s’inscrit dans l’appui à la réalisation de l’axe 1 de la Feuille de Route Gouvernementale 2020-2025 et à la mise en œuvre du Plan Sectoriel de l’Éducation (PSE) 2020-2030,permettra d’outiller les élus locaux sur leurs missions et leurs responsabilités en matière d’éducation pour susciter, notamment, une participation plus engagée des Maires des 117 communes du Togo.

A cet effet, il a invité chacun en ce qui le concerne, à une participation effective et active, afin qu’au sortir dudit atelier, les plans de développement communaux prennent en compte désormais les questions d’éducation.

Il faut souligner qu’après cette session de Kpalimé, celle de Kara se déroulera du 11 au 13 juillet 2024 et va regrouper les maires des régions Centrale, Kara et Savanes.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *