Littérature : Le colonel Bédiani Belei contribue à la cause des femmes avec son ouvrage « La protection de la femme contre les violences conjugales en droit togolais et en droit international des droits de l’homme »

Une cérémonie de remise de l’ouvrage « La protection de la femme contre les violences conjugales en droit togolais et en droit international des droits de l’homme » du col Bédiani Belei au Réseau des Associations des Femmes en Action pour le Développement (RAFAD) s’est déroulée ce 17 novembre 2023, à l’Université de Lomé.

Organisé sous le patronage de la Faculté de droit de l’ Université de Lomé, ce livre est destiné à la sensibilisation pour la lutte contre les violences conjugales à l’ égard des femmes. Cette cérémonie à été couplée de dédicace.

« La protection de la femme contre les violences conjugales en droit togolais et en droit international des droits de l’homme » est un ouvrage de 235 pages paru aux éditions Awoudy. Il comporte quatre chapitres regroupés dans deux grandes parties.

Dans la première partie intitulée : « Le cadre juridique de prise en charge de violences conjugales faites aux femmes », l’auteur fait l’état des lieux d’une hypertrophie des normes qui concourent à la protection de la femme violentée. Ces normes vont des instruments régionaux africains, principalement onusiens à des instruments régionaux africains et ouest-africains.

Il a également su relever que ces normes du « droit moderne » se trouvent très souvent contrariées par l’existence d’un droit coutumier diffus dans le corps social et avec lequel la population a du mal à couper le lien d’affinité.

Ce dualisme de normes et même d’institutions, conjugué aux problèmes récurrents de la justice moderne constitue selon l’auteur, un frein à la prise en charge optimale de la femme violentée.

En ce qui concerne la deuxième partie intitulée : « L’engagement des acteurs dans la prise en charge des violences conjugales au Togo », l’auteur examine le rôle des acteurs engagés dans la protection des femmes victimes des violences conjugales. Il remarque que le droit est un instrument et en tant qu’instrument, son efficacité dépend de l’engagement des acteurs qui l’utilisent.Sur ce point, il fait observer que dans la réalité togolaise, le militantisme et l’engagement des organisations associatives en faveur d’une prise en charge efficiente de la femme violentée contraste avec l’immobilisme des acteurs étatiques confrontés à un problème organisationnel.

Selon le directeur général des Editions Awoudy, M. Mawussé Héka, cet ouvrage rassemble presque tous les éléments que les associations qui travaillent dans le domaine de la protection de la femme peuvent utiliser dans leurs tâches.

« Il y a un répertoire de lois, d’informations sur la législation en matière de la protection des femmes vis-à-vis des violences. Ce qui est aussi intéressant ce qu’on a toujours à l’idée que c’est les femmes seules qui victimes de violences conjugales mais ici on a abordé même des cas d’hommes qui sont dans ces cas et comment les traiter », a-t-il expliqué.

Pour la coordinatrice du Réseau des Associations des Femmes en Action pour le Développement, Mme Lokou-Tchamdja Amida, son association a travaillé en partenariat avec le fonds OSE pour que ce livre soit édité.

« Le livre a été édité beaucoup plus pour les organisations surtout de femmes pour qu’elles s’inspirent, qu’elles aient des éléments pour leurs sensibilisations, qu’elles aient le contenu lorsqu’elles veulent répondre aux appels à projets pour soutenir leurs argumentaires », a-t-elle fait savoir.

Il faut souligner que l’auteur n’est pas à son premier essai. Il a à son actif quatre ouvrages, notamment la première partie de l’ ouvrage « La protection de la femme contre les violences conjugales en droit togolais et en droit international des droits de l’homme », en 2010; « Manuel de légistique, Règles essentielles pour rédiger les textes normatifs » préfacé par Prof Dodzi Komla Kokoroko en 2018; « Manuel de criminologie et médecine légale », préfacé par Dr Jean Gabriel Komna Baba, en 2021; et « La Nouvelle diplomatie économique en Afrique Enjeux et perspectives : Essai », préfacé par l’ambassadeur Limbiyè E. Kadangha Bariki, en 2022. Tous ces ouvrages ont été édités par les Éditions Awoudy.

Notons que le colonel Bédiani Basile Belei, est un officier de gendarmerie, docteur en droit de l’environnement et diplômé de l’Ecole de Guerre du Maroc. Il est chargé de cours à l’Université de Lomé. A ce jour, il est le directeur des Cultes au ministère de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *