Togo- La CNSS annonce la reprise de l’opération de contrôle de vie des pensionnés et rentiers

L’opération de contrôle de vie des pensionnés et rentiers relevant du régime de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) résident au Togo et à l’étranger reprend du 16 août au 31 décembre 2022 en vue du paiement des pensions et rentes du premier semestre 2023.

Caisse nationale de la Sécurité sociale -CNSS
Communique
Opération de contrôle de vie des pensionnés et rentiers relevant du régime de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale résident au Togo et à l’étranger
,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
Le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) du
Togo porte à la connaissance des bénéficiaires de pensions et de rentes relevant du régime de ladite institution, résidant sur le territoire national et à l’étranger, que l’opération de contrôle de vie précédemment suspendue dans le cadre du respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la propagation du COVID-19, reprend du 16 août au 31 décembre 2022 en vue du paiement des pensions et rentes du premier semestre 2023.

Elle se déroulera à distance et consistera à collecter des données biométriques des bénéficiaires via « BIOSECU » sur le portail électronique www.cnss.tg ou par le lien https://biosecu.cnss.tg.

NB : Les bénéficiaires concernés doivent disposer d’une pièce d’identité valide (carte nationale d’identité, passeport, carte d’électeur, permis de conduire, carte de séjour, livret FUSEC) et d’un numéro de téléphone opérationnel puis se référer à la notification d’attribution du droit ou au reçu du dernier contrôle de vie pour relever les références du droit (N° du droit, N° Assurance) avant se connecter à « BIOSECU ».

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter le (+228) 22 53 56 09/ 22 53 56 10 ; Email : bioscecu@cnss.tg.

Le Directeur Général de la CNSS rappelle aux bénéficiaires concernés, que le paiement des droits de ceux qui n’effectueront pas ladite opération sera suspendue à compter du 1er janvier 2023 conformément au code de sécurité.

Fait à Lomé, le 4 aout 2022.
Le Directeur Général
Ingrid AWADE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.