Lutte contre les évasions fiscales : Les pays de l’Afrique francophone mutualisent leurs efforts

Une dizaine de pays d’Afrique francophone prennent part depuis le 23 mai 2022, à Lomé, à un atelier international sur les mécanismes et stratégies de mise en place et de gestion d’unités opérationnelles d’échange et de renseignements des administrations fiscales. Organisée conjointement par le Centre de Réflexion et d’Echange des Dirigeants des Administrations Fiscales (CREDAF), le Forum Mondial sur la transparence et l’échange des renseignements à des fins fiscales et l’Office Togolais des Recettes  (OTR), cette rencontre permettra aux pays de mutualiser leurs efforts pour mieux lutter contre les fraudes et les évasions fiscales. Ceci, afin de recouvrer le manque à gagner des Etats, du fait des flux financiers illicites qui concourent à l’assèchement des trésors publics et empêchent la réalisation des programmes de développement.

Selon les experts de la fiscalité, la maitrise des transactions frontalières, constitue le socle de la lutte contre la fraude et l’évasion fiscale, orchestrée par les multinationales dans toutes les juridictions à travers le monde entier.

Il est donc important et urgent de mettre en place des Unités opérationnelles d’échange de renseignements, afin de permettre aux administrateurs fiscaux de cerner la quasi-totalité des transactions pour démasquer les nombreux canaux des flux financiers illicites en général et les cas de fraude et d’évasion fiscales internationales. Ce qui participera au recouvrement du manque à gagner créé par ces flux financiers illicites.

Ainsi, donc au cours des travaux, les délégués seront entretenus sur les normes internationales en matière d’échange de renseignements, les stratégies de construction et de gestion d’échange de renseignements, la collecte de renseignements, la continuité des activités de l’échange de renseignements en temps de crise, etc.

Ils seront davantage éclairés à travers un partage d’expériences pratiques de mise en place et du fonctionnement des unités de renseignements de certaines juridictions évaluées par le Forum Mondial, notamment  celles du Cameroun, de la Tunisie, Belgique et de la France.

Il est attendu à l’issue des échanges et discussions des recommandations pour aguerrir les administrateurs fiscaux contre le phénomène de l’évasion fiscale au grand bonheur des populations.

A l’ouverture des travaux, le représentant du ministre de l’Economie et des Finances, M. Kossi Tofio, a exprimé la gratitude du gouvernement au Forum Mondial et au CREDAF, pour avoir choisi d’abriter cette rencontre d’importance capitale au Togo.

M. Tofio a exhorté les participants à participer activement aux travaux, à retransmettre et faire appliquer les recommandations de l’atelier dans leurs pays respectifs, au grand bonheur des populations.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *