Togo : Les acteurs intervenant sur les projets réalisés sur le littoral mutualisent leurs efforts

Le ministère de l’Environnement et des Ressources Forestières, à travers le projet WACA ResIP a initié conjointement avec le projet multinational Bénin-Togo de réhabilitation de la route Lomé-Cotonou et de protection côtière, un atelier d’échanges et de concertation des acteurs impliqués dans la gestion de la zone côtière, ce 19 avril 2022, à Lomé.

L’objectif est de renforcer la synergie d’actions, la complémentarité et la cohérence des interventions par l’amélioration de la concertation entre les différentes initiatives ou acteurs impliqués dans la gestion intégrée de la zone côtière.

A l’instar du projet WACA ResIP Togo et du projet multinational Bénin-Togo de réhabilitation de la route Lomé-Cotonou et de protection côtière, plusieurs projets et actions de soutien à la résilience de la zone côtière se mettent de plus en plus en œuvre avec des objectifs et des activités plus ou moins similaires ou convergents et parfois même identiques.

Toutefois, ces activités ou initiatives et beaucoup d’autres encore, restent limités par un déficit de coordination multisectorielle et un faible niveau d’alliances stratégiques entre acteurs. Ceci constitue un goulot d’étranglement qui impacte négativement les effets attendus de ces efforts.

Il était donc apparu nécessaire de créer un cadre favorable à la mise en synergie des actions pour plus d’impact, car le défi majeur reste celui de mettre les acteurs autour d’une même table pour élaborer une planification conjointe et identifier des dispositifs de suivi et d’apprentissage croisés des effets et impacts de leurs interventions.

L’atelier de concertation avec l’ensemble des acteurs intervenant sur les projets réalisés sur le littoral répond précisément à ce besoin. Le but recherché est de renforcer la synergie d’actions, la complémentarité et la cohérence dans les interventions dans la gestion de la zone côtière.

A l’ouverture des travaux, le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières, M. Katari Foli-Bazi, a souligné que la mise en place de divers programmes et projets d’envergure, notamment le schéma directeur d’aménagement du littoral ; le projet multinational Bénin/Togo de réhabilitation de la route Lomé-Cotonou et protection côtière et le projet d’investissement de la résilience des zones côtières en Afrique de l’Ouest, répond à la détermination du Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, à trouver la solution durable aux risques et menaces qui pèsent sur le littoral togolais.

« C’est pourquoi, nous nous devons d’examiner avec minutie les conclusions et recommandations de la session technique qui nous seront soumises au cours de cette rencontre et œuvrer par la suite pour leur mise en œuvre effective », a-t-il exhorté.

Au nom du gouvernement, il a témoigné sa gratitude aux initiateurs de cette rencontre de concertation et d’échanges qui, à son avis, est vitale pour la gestion durable des ressources de la zone côtière.

« Je voudrais aussi féliciter tous ceux qui ont participé aux travaux du segment technique de cette rencontre, tenus les 2 et 3 mars dernier pour sortir les résultats forts appréciables. Je vous invite à perpétuer ce cadre de concertation car c’est la voie idéale pour relever ensemble les défis de la gestion intégrée du littoral, un espace de grands enjeux pour le pays », a-t-il lancé.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *