Togo: Le ministre d’Etat Payadowa Boukpessi a présidé la première réunion du CPC

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, M. Payadowa Boukpessi a présidé ce 21 janvier 2022, à son cabinet, à Lomé, la première réunion du Cadre Permanent de Concertation (CPC) entre acteurs politiques togolais. L’objet de cette rencontre est de prendre connaissance des attributions, de l’organisation et du fonctionnement dudit cadre.

Le dialogue entre acteurs politiques togolais qui s’est achevé le 13 juillet 2021, a fait une série de recommandations parmi lesquelles la création du Cadre Permanent de Concertation (CPC).

Ainsi, le gouvernement à travers l’arrêté n.0021/MATDDT/2022 du 18 janvier 2022 pris par le ministre d’État, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires vient de créer ce cadre.

A cet effet, la première réunion dudit cadre s’est tenue ce jour entre le gouvernement les responsables des partis politiques.

En ouvrant les travaux de cette rencontre, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, M. Payadowa Boukpessi, a fait savoir que les attributions du CPC sont entre autres, les questions sociopolitiques et culturelles; les questions sanitaires et environnementales; l’extrémisme violent; la situation économique ; les droits de l’homme et le suivi de la mise en œuvre des propositions issues de la Concertation Nationale entre Acteurs Politiques (CNAP).

Vue partielle des participants

Il a saisi cette occasion pour renouveler au nom du gouvernement ses remerciements aux participants pour leurs contributions combien déterminantes pour l’enracinement démocratique de notre pays à travers les différentes propositions qui ont été faites à l’issue des travaux de la CNAP du 19 janvier au 13 juillet 2021.

Le ministre d’Etat s’est dit convaincu que l’esprit de franc et sincère dialogue qui a caractérisé la CNAP, se poursuivra afin que le CPC puisse contribuer à travers les différents thèmes inscrits à son agenda, à l’amélioration des conditions de vie des populations.

Il faut souligner que la prochaine rencontre sera consacrée à la mise en place du bureau du CPC qui ouvrira le démarrage effectif des travaux en sessions.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *