Adaptation au changement climatique dans le Bassin de la Volta : Les acteurs nationaux renforcent leurs capacités sur l’approche « les solutions fondées sur la nature » dans l’élaboration des projets bancables

Les parties prenantes dans la portion nationale du Bassin de la Volta au Togo prennent part du 29 novembre au 1er décembre 2021, à Lomé, à un atelier de formation sur l’approche « les solutions fondées sur la nature ». Cette formation qui s’inscrit dans le cadre du projet dénommé « Intégrer la gestion des inondations et des sécheresses et de l’alerte précoce pour l’adaptation au changement climatique dans le bassin de la Volta ». Projet exécuté par le consortium comprenant l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM), l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV) et le Partenariat mondial de l’eau en Afrique de l’Ouest (GWP-WA), en partenariat avec l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), au profit de six pays partageant le bassin de la Volta, notamment le Bénin, le Burkina-Faso, la Côte d’Ivoire, le Ghana, le Mali et le Togo. Il s’agit de renforcer les capacités nationales, en vue de l’élaboration des projets bancables à mettre en œuvre dans les portions nationales et à l’échelle du bassin, pour l’adaptation au changement climatique.

Durant deux jours, les participants vont s’approprier le concept de « solutions fondées sur la nature ». ils vont également s’atteler au partage des données et aux informations nationales à caractère environnemental, à la présentation de l’état physique de la portion nationale du bassin de la Volta avec ses potentialités en termes d’écosystèmes, ressources naturelles et ses différentes menaces, etc.

Des travaux de groupe vont ensuite déboucher sur l’élaboration et adoption d’une feuille de route pour la finalisation des notes conceptuelles,  l’élaboration et présentation des projets bancables aux guichets de financement appropriés.

En ouvrant les travaux, le directeur de cabinet du ministère de l’Eau et de l’Hydraulique Villageoise, Affo Bôni Adjama, a indiqué que les « Solutions fondées sur la nature » à l’ère des changements climatiques constituent des solutions tout à fait innovantes et écologiquement porteuses. Elles visent à protéger, restaurer et gérer de manière durable les écosystèmes naturels ou modifiés, pour relever directement les enjeux de société de manière efficace et adaptative, tout en assurant le bien etre humain et des avantages pour la biodiversité.

Leur adoption et application revêtent donc des enjeux hautement stratégiques dans un contexte de changement climatique avec au bout la multiplication des événements d’inondations et de sécheresses, a-t-il souligné.

Pour le directeur de cabinet, cet atelier va déboucher sur l’appropriation de l’approche « Solutions fondées sur la nature » dans les actions ciblant les inondations  et la sécheresse, l’élaboration des projets bancables à mettre en œuvre dans les portions nationales et à l’échelle du bassin de la Volta et l’adoption d’une feuille de route pour la finalisation et la soumission de ces projets aux différents fonds sensibles à cette thématique majeure.

Selon le directeur exécutif adjoint de l’Autorité du Bassin de la Volta (ABV), M. Millogo Dibi, face aux menaces des changements climatiques, notamment les sécheresses et inondations, il y a des solutions dans la nature qui sont parfois beaucoup plus viables que toute autre solution.

C’est dire que « nous pouvons nous inspirer de la nature pour réaliser un certain nombre de choses. Les solutions fondées sur la nature constituent donc une approche qui consiste à prendre en compte la nature de façon générale  dans tous nos projets, qu’il s’agisse de projets d’infrastructures, de protection des ressources  en eau ou n’importe quel autre projet. Nous verrons au cours de l’atelier les critères qui sont mis en avant et les indicateurs qui permettent de dire telle solution est solution fondée sur la nature », a ajouté M. Millogo Dibi.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *