Réhabilitation de la route Adidogome-Ségbé: La ministre des Travaux Publics exhorte les riverains à libérer l’emprise de la voie avant le démarrage des travaux

La ministre des Travaux Publics, Mme Zouréhatou Tcha-Kondo épouse Kassah-Traoré, a effectué une visite de terrain ce 25 novembre 2021, sur la route Adidogome-Ségbé. Objectif, sensibiliser les riverains à libérer l’emprise de cette voie en prélude au démarrage imminent des travaux de réhabilitation et de bitumage de ce tronçon.

Selon la ministre des Travaux Publics, sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, il y a tout un programme d’infrastructures sur toute l’étendue du territoire à réhabiliter ou à construire, y compris le Grand-Lomé. Et la route de Ségbé fait partie du Grand-Lomé.

« Il y a de cela 10 ans, en 2010, cette voie avait été goudronnée. Aujourd’hui, la voie est complètement dégradée. Elle n’est plus réparable. Donc, on a reçu les instructions pour que la reconstruction définitive de la voie se fasse. Le contrat est déjà signé », a-t-elle déclaré.

Ainsi, en prélude au démarrage imminent des travaux, avec à ses côtés le préfet du Golfe, M. Kossi Atabuh, le maire de la Commune Golfe 7, M. Aimé Djikounou ainsi que les chefs traditionnels du canton d’Aflao-Sagbado, la ministre Zouréhatou Tcha-Kondo épouse Kassah-Traoré, a sensibilisé la population riveraine pour que l’emprise de la voie soit dégagée.

« Aujourd’hui, nous sommes là pour sensibiliser les populations pour que l’emprise qui est occupée par le commerce soit dégagée. Il ne s’agit pas du démarrage des travaux », a-t-elle signifié.

Mme Kassah-Traoré a indiqué qu’à la fin des travaux, ça serait une grande voie très importante avec une qualité meilleure que la voie qui existait, dotée de caniveaux et de parking pour les bus et les taxis.
Ceci dans l’intérêt de la population d’Aflao-Sagbado, a fait savoir la ministre.

« La voie va être réhabilitée pour faciliter la vie des populations de Ségbé, parce que c’est des travailleurs qui se lèvent le matin au soir, qui joignent les deux bouts. La voie est complètement dégradée. Donc, on le fait dans l’intérêt de cette population là », a-t-elle laissé entendre.

Le maire de la commune Golfe 7, M. Aimé Djikounou, a indiqué que sa commune s’engage à travailler avec l’entreprise qui a décroché le marché en toute sérénité et sensibiliser la population, afin qu’elle puisse adhérer avant le démarrage de travaux.

« Après la visite de la ministre, nous nous sommes dits que l’exécutif va se retrouver ensemble avec le Conseil pour définir quelles stratégies asseoir pour pouvoir aller vers la population », a-t-il fait savoir.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *