L’ONG JVE: Vingt (20) ans déjà !

L’ONG Jeunes Volontaires pour l’Environnement (JVE), portée sur les fonts baptismaux le 23 novembre 2001, célèbre ses 20 ans d’existence. La cérémonie officielle a été marquée ce mardi, à son siège à Lomé, par plusieurs évènements.

« Urgence d’une éducation à l’environnement face aux enjeux écologique en Afrique ». C’est autour de ce thème que les festivités marquant le vingtième anniversaire de JVE ce mardi 23 novembre 2021, dans la capitale togolaise ont été organisées.

Pour cette occasion aux couleurs particulières, plusieurs activités ont été inscrites au programme, notamment une conférence-débat suivie de la présentation des grands acquis de l’ONG en plus des témoignages. Les participants ont plaidé en faveur de l’instauration d’une journée nationale de l’éducation à l’environnement et au développement durable au Togo.

« Pendant ces 20 ans, nous sommes contents d’avoir expérimenté une approche de gestion qui permet à la jeunesse d’être au devant de la prise de décision notamment en matière de la gouvernance environnementale. Nous nous réjouissons d’avoir réussi à créer une plateforme qui a permis à beaucoup de jeunes de se réaliser, de découvrir leurs missions et de travailler aux côtés de l’Etat à rendre une planète meilleure pour nous tous », confie Séna Alouka, le Directeur exécutif de JVE.

Et d’ajouter : « 20 ans après, quand nous regardons dans le rétroviseur, nous voyons que notre réussite est à trois niveaux notamment la persévérance, la détermination et un peu d’obstination. C’est cette croyance qui nous a permis d’arriver là où nous sommes. C’est donc avec beaucoup de plaisir que nous constatons que nous avons travaillé aux côtés de plus de 50 mille jeunes africains qui ont modelé notre organisation. Par rapport au thème, vous savez que nous faisons face aujourd’hui à des enjeux importants. On ne parle plus de changement climatique, mais de crise climatique. On ne parle plus de la biodiversité, mais de l’érosion de la biodiversité. Devant cette situation, il y a nécessité de pouvoir armer les citoyens en accentuant l’éducation et la formation des citoyens sur des valeurs républicaines. La situation n’est pas rose ».

Séna Alouka demande au gouvernement de doubler « davantage son effort en matière d’éducation à l’environnement. Nous notre message en ce 23 novembre 2021, Mr les gouvernants, nous avons intérêt aujourd’hui à pouvoir nous assurer que les citoyens prennent part à la prise de décision et deviennent acteurs de changement dans la cité. Il faut donc une éducation nouvelle à la citoyenneté, à l’écologie et au développement durable. Voilà notre message ».

Les 20 ans de l’institution comptant 44 antennes locales et 28 représentants nationaux sur le continent, ce sont aussi des émissions télés et radios, une campagne en ligne en faveur de la semaine de la cuisson propre, une campagne de distribution de lampes solaires, un concours de poésie, une conférence de presse et un grand marathon populaire.

Gaëtan Kossivi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *