Carte des scores 2022 de la MCC: Le Togo bon élève

La nouvelle publication de la carte des scores 2022 de la Millenium Challenge Corporation (MCC) indique que le Togo a fait des efforts importants en validant 15 indicateurs sur les 20 possibles.

Le pays de Faure Gnassingbé poursuit sa bonne lancée en matière de bonne gouvernance et de l’amélioration des conditions liées aux investissements extérieurs. C’est ce que montre la carte des scores des scores 2022 de la MCC.

Si depuis une demi-dizaine d’années, le Togo continue de figurer dans la catégorie des bons élèves, il vient de franchir une nouvelle étape décisive vers l’obtention des gains du Millenium Challenge Corporation.

En effet, les nouveaux résultats montrent qu’il a validé 15 indicateurs sur les 20 possibles en matière de contrôle de la corruption et des droits démocratiques.

« Dans le domaine de la liberté économique, le Togo a validé 7 indicateurs sur 8. Cependant, dans la réalité les 8 indicateurs devraient être validés. La non validation de l’indicateur sur la création d’entreprises est dû au changement de la méthodologie de calcul de cet indicateur par la MCC et l’utilisation des données de 2016 au lieu de celles récentes de 2021. En effet, il faut noter que tous les pays sont impactés par ce changement de l’indicateur utilisé à cause de l’abandon par la Banque mondiale de l’élaboration de son rapport Doing Business sur lequel le MCC se baisait pour cet indicateur », indique un communiqué de presse.

En ce qui concerne la bonne gouvernance, notre pays en ressort avec 5/6. L’objectif, obtenir 6/6 lors de la prochaine étude.

Dans le tableau des investissements dans le capital humain, le Togo valide la moitié des indicateurs. Notre pays « est félicité pour ses performances dans l’éducation primaire des filles, l’allocation des dépenses d’éducation et la protection des ressources naturelles. Le gouvernement continue de placer le bien-être des populations au centre de ses préoccupations », insiste la note remise aux médias.

Logiquement, une telle performance provoque la joie chez Stanislas Baba, le coordonnateur national de la Cellule MCC.

Raison pour laquelle « La Cellule saisit l’occasion pour renouveler sa profonde gratitude au Chef de l’Etat et au Gouvernement, aux Comités sectoriels et à tous les partenaires au développement (société civile, secteur privé, partenaires techniques et financiers, acteurs des médias) pour leur engagement et leur contribution à cette belle performance ».

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *