Togo : L’assurance maladie effective pour les maires et les conseillers municipaux

Le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, M. Payadowa Boukpessi, a lancé officiellement ce 5 novembre 2021, à son cabinet, à Lomé, la couverture en assurance santé, en assurance individuelle accidents groupe au profit des maires et conseillers municipaux du Togo. Ce projet qui s’inscrit dans le cadre de la politique sociale du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé vise à améliorer les conditions de vie des élus locaux. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du ministre délégué chargé du Développement des Territoires, M. Essomanam Edjeba et des préfets du Golfe et d’Agoè-Nyivé, MM. Kossi Atabuh et Hodabalo Awaté.

En novembre 2020, à l’occasion de l’Assemblée générale des maires à Kara, pour la création de la Faitière des Communes du Togo, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires avait annoncé la décision du Chef de l’Etat d’octroyer à tous les conseillers municipaux, une assurance maladie.

Un an après cette annonce et à l’issue de la procédure d’appel d’offres, la société d’assurances NSIA a été retenue pour la mise en place de cette couverture d’assurance maladie pour 750 conseillers qui n’avaient aucune couverture médicale et une assurance individuelle accident groupe offerte aux 1527 conseillers municipaux.

Selon l’Assureur conseil, le PDG de la Protectrice, M. José Kwassi Syménouh, cette couverture d’assurance maladie comporte deux polices d’assurance.

 Il s’agit d’abord de la police assurance individuelle accident groupe à travers laquelle l’assureur garanti le remboursement des frais médicaux en cas de dommages corporels subis suite à un accident et dans le pire des situations le payement d’un capital en cas d’invalidité à celui-ci ou à ses ayants droit en cas de décès. Cette assurance, a-t-il précisé,  couvre l’ensemble des 1527 maires et conseillers municipaux qui sont assurés pour un capital de 5 millions en cas de décès et d’invalidité suite à un accident et 500.000 F CFA pour les frais médicaux.

La seconde est celle d’assurance santé qui est à la destination des seuls maires et conseillers municipaux qui ne disposent d’aucune assurance santé. Ils sont au nombre de 750.

« Cette assurance garantie pour tous ces assurés, le remboursement ou la prise en charge des frais médicaux pharmaceutiques et autres exposés en cas de maladie ou altération de la santé. Cette assurance dont l’étendue est au monde entier et à possibilité de jouissance au tiers payant, est à un taux de remboursement de 80 % avec un plafond individuel annuel de 3.500.000 F CFA par assuré dont 1.500.000 F CFA pour l’évacuation sanitaire et 200.000 F CFA pour les frais d’optique et soins dentaires pour ne citer que ces cas là », a-t-il indiqué.

Le ministre délégué Edjeba (à Gauche) remettant la carte d’assurance maladie au maire de Kozah 1

A cette occasion, le ministre d’Etat, ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et du Développement des Territoires, M. Payadowa Boukpessi, a rendu un hommage mérité au Président de la République pour avoir tenu parole et pour ce geste d’amélioration des conditions de vie des élus locaux.

Selon le ministre d’Etat, cette attention particulière du Chef de l’Etat à l’endroit des collectivités territoriales se justifie par ses préoccupations permanentes pour l’amélioration du cadre de vie des populations, de la qualité des services de proximité à offrir aux populations et à l’accélération du développement local.

« Cet acte est précédé comme vous le savez d’autres actions non moins importantes, telles que l’octroi de véhicules de commandement aux Maires, la construction très prochaine de 40 sièges de mairies, avec l’appui de nos partenaires allemands et la réhabilitation de 10 bureaux de communes dont les travaux viennent d’êtres réceptionnés avec l’appui de l’Union Européenne, sans oublier les dotations du FACT au profit de toutes les collectivités territoriales pour près de 10 milliards en 2 ans seulement », a-t-il fait savoir.

Le directeur général de NSIA Assurances Togo, M. Constant Djeket, a rassuré de sa disponibilité et celle de ses équipes pour conduire ce projet et faire en sorte que ce premier contrat qui connait son début puisse en appeler d’autres mais puisse fonctionner pleinement et faire en sorte que les assurés soient satisfaits.

« Je voulais aussi dire que point de projet humain n’est parfait. Il se pourrait que dans la gestion du contrat, dans son fonctionnement, il y ait des dysfonctionnements. Nous sommes disposés de faire en sorte que des couacs inventuels ou des difficultés dans la mise en œuvre soient levés le plus rapidement possible à chaque fois pour que le contrat puisse fonctionner correctement conformément aux souhaits du souscripteur », a-t-il rassuré.

M. Djeket a remercié le Chef de l’Etat pour la politique sociale qu’il a voulu et qui est en train de connaitre aujourd’hui une avancée notable ainsi que le ministre d’Etat et ses services pour tout le travail qui a été fait et réitéré sa disponibilité à faire en sorte que ce contrat fonctionne normalement et que sa mise en œuvre soit aisée.

Au nom des bénéficiaires, le maire du Golfe 1, M. Koamy Gbloekpo Gomado, a exprimé sa reconnaissance au Chef de l’Etat pour son acte de solidarité envers les élus locaux à travers sa politique sociale.

Le maire d’Agoè-Nyivé 1 (à droite) recevant sa carte de protection sociale

« Cette couverture en assurance santé et en assurance individuelle accident groupe au profit des maires et conseillers municipaux du Togo vient de nous enlever vraiment un de nos soucis de taille parce que sans assurance nous sommes en insécurité sociale. Donc, cet acte vient de combler un de nos soucis de taille. Il nous revient à nous les élus locaux de renforcer sur le terrain nos engagements pour donner plus de chance à la décentralisation et mériter cette attention particulière du Chef de l’Etat à notre endroit », a-t-il laissé entendre.

M. Gomado a rassuré qu’ils feront bon usage de cette assurance pour ne pas créer des antécédents.

Il faut souligner des cartes individuelles de prise en charge d’assurance maladie leur ont été remis ont au cours de cette cérémonie.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *