Togo : Une campagne de dépistage du cancer du sein lancée pour célébrer octobre rose

Dans le cadre de la célébration de la 13ème édition d’octobre rose, l’association « Espérance et Vie Nouvelle » (EVN) et la Ligue Togolaise Contre le Cancer (LTCC) en partenariat avec les centres hospitaliers et cliniques impliquées  ont lancé une campagne de dépistage du cancer du sein, le 21 octobre 2021, à Lomé. Cette campagne qui va durer un mois, a pour objectif de sensibiliser la population sur le danger du cancer du sein, inciter les femmes à se faire dépister et accepter le traitement clinique et à collecter les fonds pour le traitement.

Au cours de cette cérémonie de lancement, plusieurs communications telles que : l’état des lieux du cancer du sein au Togo, la contribution de la société civile dans la lutte contre  le cancer, l’intérêt du dépistage précoce du cancer du sein et le but des campagnes d’octobre rose ont été développées. L’assistance a également suivi des exposés sur l’Approche psychologique dans le traitement des malades du cancer du sein (le soutien psychologique des patients et de leurs proches en cancérologie), le point sur la disponibilité des produits anticancéreux au Togo.

En lançant la campagne, le responsable de la Division des Maladies Non Transmissibles au ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, Prof. Moufou Belo, a indiqué que le cancer du sein est un problème de santé publique du fait que ce cancer atteint aujourd’hui les femmes de moins de 40 ans.

Selon lui, le cancer du sein est un tueur silencieux qui doit être traité à tout prix. « La problématique d’endiguer ce mal se trouve dans la mise en place des mécanismes de dépistage, de prise en charge et de mobilisation des ressources financières. Le Togo a enregistré en 2021, 894 femmes qui ont eu le cancer de sein et 38 décès », a-t-il fait savoir. Il a invité tous les corps impliqués à s’investir dans la lutte afin de redonner à la femme la confiance.

Le directeur exécutif d’EVN et LTCC, M. Stéphane Awity, a indiqué que cette année est consacrée au soutien aux malades, au dépistage précoce par mammographie et au traitement adéquat conforme à la prise en charge. Selon lui, chacun à un cancer qui dorme en lui et cela doit nous interpeller à agir financièrement à l’endroit de ceux qui sont vulnérables au cancer.

M. Awity a laissé entendre qu’en 2020, l’Observatoire Mondial du Cancer (GLOBOCAN) a enregistré 850 cas de cancer de sein avec 450 décès. « Les campagnes de dépistage vont se déroulées dans les centres hospitaliers et dans les cliniques, entre autres, la clinique Autel d’Elie et la polyclinelle Wossinu Gbogbo au prix de 12000 F CFA, pour les cliniques partenaires et au CHP d’Aného à 6000 F CFA », a-t-il fait savoir.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *