Togo/Covid-19 : L’ONG ORJEDEC offre des soins palliatifs aux personnes vulnérables

L’ONG Organisation Jeunesse pour le Développement Communautaire (ORJEDEC) avec le soutien financier True Callers à travers  African Palliative Care Association, a procédé ce 8 septembre 2021, à Lomé, au lancement du projet « Offre de soins palliatifs aux personnes vulnérables dans la communauté en période de Covid-19 au Togo ». Ce projet vise à offrir des soins à domicile voire dans les hôpitaux aux personnes vulnérables dans certaines localités des régions Maritime et Plateaux.

Au Togo, les études ont montré que plus de 33 % des patients ont besoin de soins palliatifs. Aux cotés des institutions publiques, les organisations de la société civile jouent leur partition dans la prise en charge des malades. Parmi elles, figure l’ONG ORJEDEC. Dans ce sens, en cette période de la pandémie à la Covid-19, elle a lancé un projet qui vise à accompagner trente patients vulnérables des localités d’Amoussou Copé dans la Région des Plateaux et d’Agoè-Nyivé, Vogan et Tabligbo dans la Région Maritime. Sa durée est de 12 mois.

«Nous avons pensé à exécuter ce projet au vue de ce que nous vivons chaque jour. Parce que nous avons opté pour faire ces activités de soins palliatifs. Donc le besoin est là et permanent. Comme notre travail c’est d’aller faire des soins à domicile voire dans les hôpitaux ou bien les établissements de soin. Donc le besoin est réel. Nous avons noté que ça fait à peu près 33% de la population qui a besoin de soins palliatifs au Togo aujourd’hui. Si nous prenons seulement le cancer  et le VIH, ça fait 32.200 cas seulement pour ces deux pathologies. Donc, il y a nécessité de soins palliatifs. C’est pourquoi, nous avons pensé organiser ce projet et demander l’appui de notre partenaire qui est APCA. On aura également à former des bénévoles communautaires qui sont des infirmiers diplômés d’Etat dans ces régions que nous avons sélectionnées dans le cadre de ce projet », a expliqué M. Koffi Anoumou Tengué, directeur exécutif de l’ONG ORJEDEC.

Selon le coordonnateur des Maladies Non Transmissibles au ministère de la Santé, de l’Hygiène Publique et de l’Accès Universel aux Soins, Prof. Moufou Belo,  les Maladies Non Transmissibles constituent aujourd’hui des maladies potentiellement graves, parfois mortelles et en ce temps de pandémie il y a un problème qui se pose.

«  Aller vers les personnes souffrant de ces maladies chroniques pour pouvoir les prendre en charge, parce que ces personnes parfois n’ont pas des moyens pour aller vers les structures de soins ou bien parfois ces structures sont débordés et qui ne peuvent pas les accueillir. Autant développer ces soins à domicile à travers le projet soins palliatifs pour les communautés où il y a des vulnérables », a-t-il fait savoir.

Pour le maire de la commune d’Agoè-Nyivé 3, M. Yawo Adonkanou, ce projet vient à point nommé, car il vient soulager les populations surtout les personnes vulnérables qui sont dans les maisons et qui n’ont pas les moyens pour aller vers les centres de santé pour se faire soigner.

« Nous sommes en grande joie de savoir que notre communauté a été choisie pour piloter ce projet  et nous allons mettre les ressources à la disposition de l’ONG pour qu’ensemble on puisse travailler pour pouvoir recenser ces personnes qui ont besoin de cet appui en santé », a-t-il déclaré.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *