Togo : Les acteurs du système statistique national valident l’annuaire statistique 2014-2019

L’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques et Démographiques (INSEED) a organisé le 3 juin 2021, un atelier de validation de l’annuaire statistique couvrant la période 2014-2019. Les travaux ont permis à l’ensemble des acteurs du système statistique national d’examiner le document, de le parfaire et de procéder à sa validation.

Le Togo vient d’adopter sa Stratégie Nationale de Développement de la Statistique de deuxième génération (SNDS 2020-2024) avec pour ambition, de contribuer à la production de données statistiques de qualité pour la formulation des politiques, des plans et programmes de développement et pour le suivi des stratégies nationales de développement permettant au pays de répondre efficacement aux enjeux de l’heure.

Cette stratégie recommande la production régulière des annuaires statistiques sectoriels et nationaux. C’est dans ce contexte que l’INSEED à procéder à la validation de l’annuaire statistique 2014-2019 élaboré selon une approche participative et inclusive impliquant l’ensemble des parties prenantes du système statistique national.

En ouvrant les travaux de cet atelier, le directeur de cabinet du ministère de la Planification du Développement et de la Coopération, représentant Madame la ministre, secrétaire générale de la Présidence de la République, M. Arthur Essohanam Edjeou, a souligné que l’importance de l’annuaire statistique n’est plus à démontrer. Selon lui, il s’agit de l’une des publications qui présente les séries statistiques rétrospectives les plus importantes de l’ensemble de l’activité économique, sociale et culturelle d’une entité.

« Cette entité peut être une entreprise, une association, un département ministériel, toute une nation ou un groupe de nations. Il donne une photographie d’une situation donnée et dans certains cas, il renseigne sur l’évolution de cette situation pendant plusieurs années. De ce fait, il sert à comparer, analyser des situations et constitue un outil fondamental pour les prises de décisions basées sur les faits », a-t-il ajouté.

Vue partielle des participants

A cet effet, il a fait savoir que ce document permettra de disposer d’indicateurs nécessaires au suivi et à l’évaluation des différents projets et programmes de développement ainsi que des agendas nationaux et internationaux.

« La validation de l’annuaire 2014-2019 vient donc à point nommé. En effet, le gouvernement a adopté de nouvelles priorités contenues dans la feuille de route gouvernementale pour la période 2020-2025 avec pour vision de faire du Togo un pays de paix, une Nation moderne avec une croissance économique inclusive et durable. Cette vision repose sur trois axes stratégiques à savoir : renforcer l’inclusion et l’harmonie sociales ; dynamiser la création d’emplois en s’appuyant sur les forces de l’économie et moderniser le pays et renforcer ses structures. Pour son opérationnalisation, la feuille de route est déclinée en 10 ambitions, 36 projets et 6 réformes prioritaires », a laissé entendre M. Edjeou.

Le directeur de cabinet a également rappelé que le Togo a réalisé une avancée notable dans la production des données statistiques au cours de ces dernières années. En effet, a-t-il indiqué, grâce au soutien continu du gouvernement, l’INSEED a réalisé de grandes opérations dont entres autres les travaux de rebasage  du Produit Intérieur Brut (PIB) à travers l’élaboration des Comptes Nationaux, l’Enquête Régionale Intégrée sur l’Emploi et le Secteur Informel (ERI-ESI), l’enquête par grappe à indicateurs multiples (MICS 6), le Recensement Général des Entreprises, la cartographie de la pauvreté…

M. Edjeou a, à cet effet,renouvelé sa reconnaissance au chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, pour l’attention particulière qu’il ne cesse de porter au développement de la statistique au Togo notamment, par le renforcement de la formation des corps de statisticiens et démographes, personnel qualifié pour la production des statistiques à travers la création d’un « fonds d’appui à la formation des statisticiens et démographes », la prise de décision pour le recrutement progressif du personnel de ce corps de métier dans la fonction publique et la perspective de mise en place du Centre de formation et de perfectionnement en statistique conformément à la loi statistique du 3 juin 2011.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *