Célébration de la journée nationale de l’arbre : La vision du gouvernement pour faire du Togo un pays forestier

Chaque 1er juin, le Togo célèbre la journée nationale de l’arbre. En prélude à la manifestation de la 45ème édition, cette année, le ministre de l’Environnement et des Ressources Forestières et son collègue de la Communication, des Médias, Porte-parole du gouvernement, Prof Akodah Ayewouadan ont animé ce 28 mai 2021, au centre semencier de Davié, une conférence de presse sur les innovations apportées à cette édition 2021. Il s’est agi pour les deux membres du gouvernement de porter à la connaissance des médias toutes les stratégies qui seront mises en œuvre pour mobiliser plus la population à reboiser et aussi à entretenir et faire le suivi permanent des plants qui seront mis en terre.

En effet, le résumé du bilan du secteur forestier du Togo issu du premier inventaire forestier national de 2016, révèle un taux de couverture forestière de 24,24 %, toutes les strates confondues et un taux moyen annuel de déforestation d’environ 0,42 % pour la période 1990 à 2015 ; ce qui correspond à une régression de la superficie forestière d’environ 5679 ha par an.

Par ailleurs, les analyses indiquent que la superficie totale des terres dégradées au Togo est estimée à 234.900 ha, soit 4,14 % du territoire national sur la période 2000 à 2010. Ce qui équivaut à un taux de dégradation de 23.490 ha par an sur le plan national.

Face à cette situation alarmante, pour inverser la tendance, conformément à la feuille de route gouvernementale 2020-2025 du ministère de l’environnement et des ressources forestières, d’ici à l’horizon 2025, le quart du territoire doit être couvert de forets soit 25 %, contre 24,24 % actuellement.

Pour y arriver, le gouvernement, pour cette édition 2021 de la célébration de la journée nationale de l’arbre, lance une campagne de reboisement systématique et de grande envergure qui se fera en deux étapes, à savoir le lancement officiel le 1er juin avec la mise en terre de 300.000 plants et à partir du 2 juin jusqu’en septembre 2021, c’est-à-dire la fin de la saison pluvieuse, les actions de reboisement vont se poursuivre à l’échelle du pays.

« Le nombre de plants produits par l’administration forestière et les pépiniéristes privés pour cette campagne est de 10.000.000. Le gouvernement ambitionne d’aller au-delà, afin de disposer de la matière première pour les industries de transformation bois, une voie vers la promotion des emplois verts », précise le communiqué de presse.

Pour réussir ce pari, les ministres Katari Foli-Bazi et Akodah Ayewouadan invitent toutes les autorités, de même que les groupes organisés, les élus locaux, le secteur public et privé, les ONG bref toute la population togolaise ou non à mettre au moins un plant en terre et surtout l’entretenir.

Il faut rappeler que c’est suite à la sécheresse chronique de 1977 que le Togo a connu que le Père de la Nation, Feu Gnassingbé Eyadema a institué le 1er juin comme « Journée nationale de l’arbre ».

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *