Football/Togo : La Ligue Régionale de Football maritime se dote d’un siège

Une cérémonie d’inauguration du siège de la ligue de football région maritime s’est déroulée ce 7 mai 2021, à Tsévié. Ce joyau  se veut un cadre de travail et contribuera à promouvoir l’éclosion des talents voire des professionnels pour un lendemain meilleur du football de la région maritime. C’était en présence du ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale, M. Sévon-Tépé Kodjo Adédzé, du préfet de Zio, Etsè Kadévi et des acteurs du football de la région maritime.

Créée  depuis 1984, la ligue de football maritime n’a jamais connu de siège fixe. Mais avec la réforme des ligues procédée par la fédération togolaise de football, il a été institué des ligues régionales. Ce qui a permis de mettre la ligue régionale maritime qui vient de se doter d’un siège.

« Il y a de cela 37 ans, la ligue est créée sans siège. Nous sommes venus ça fait 5 mois, nous avons essayé de doter notre ligue de siège aujourd’hui. Je suis très comblé et je remercie toutes les autorités de notre pays pour nous avoir soutenus. Aujourd’hui, c’est chose faite pour nous permettre de nous réunir, de nous organiser pour faire face aux défis avec la Covid aux défis du football de notre région », a indiqué le président de la ligue régionale de football maritime, M. Johannes Aziamadji.

Selon lui, avec ce siège, les priorités de la ligue consisteront à sensibiliser les dirigeants des clubs au respect des mesures barrières, les éduquer et les former pour avoir une idée sur les nouvelles réformes du football surtout sur la nouvelle loi de la politique sportive que le gouvernement vient de sortir. Nous allons leur faire connaitre et faire en sorte que le football roule dans la région, a-t-il ajouté.

Le représentant de la fédération togolaise de football, M. Hervé Agbodan, a souligné que pour qu’une ligue fonctionne normalement, il lui faut nécessairement un siège.

«  Et comme vous savez, on a procédé il n’y a pas longtemps à la réforme des ligues, ce qui a permis de mettre en place la ligue régionale maritime. Donc je pense aujourd’hui c’est un grand jour parce que la ligue a tout fait pour se doter d’un siège qui est le centre de ses activités. Pour nous à la fédération ce n’est qu’une bonne nouvelle parce que la ligue telle qu’elle existe avant n’est pas conforme aux règles. Il lui faut réellement un endroit où si on a besoin des services de la ligue qu’on vienne travailler là bas », a-t-il signifié.

M. Agbodan s’est réjoui que la ligue maritime a fait en sorte de se doter d’un siège et exhorté les membres  de la ligue à faire en sorte que ce siège puisse vivre en faisant fonctionner tous les départements du siège.

«Au niveau de la fédération, nous serons à leur coté s’il faut leur doter de matériel, s’il faut leur apporter un soutien, ça sera fait pour que cette ligue là puisse fonctionner normalement. Vous savez une ligue qui a un siège, c’est un service déconcentré pour le bonheur de l’ensemble du football. Ça veut dire que les membres, les acteurs qui pratiquent le football dans le milieu savent maintenant où se rendre pour demander n’importe quelle prestation. Donc il va falloir faire en sorte que ce siège là puisse vivre avec toutes les activités possibles », a-t-il laissé entendre.

Pour le préfet de Zio, M. Etsè Kadévi, le siège de la ligue maritime va être le centre d’information et de formation des clubs. Il est une composante des blocs administratifs qui abritera les différents  départements sportifs.

« Ce joyau se veut alors un cadre de rigueur, de travail et contribuera j’en suis persuadé à promouvoir l’éclosion des talents voire des professionnels pour un lendemain meilleur du football de la région maritime », a-t-il souligné.

Selon lui, cette inauguration  est en parfaite harmonie avec la politique du gouvernement telle que décrite dans l’axe 3 du Plan National de Développement 2018-2022, axe qui traduit la consolidation du développement social et le renforcement des mécanismes d’inclusion.

A cet effet, il témoigné toute sa gratitude au chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé pour son leadership et son pragmatisme de rendre indépendante les régions du Togo dans la gestion des clubs et de leurs ressorts territoriaux.

«  Par ailleurs, il connu de nous tous que les questions du football d’un pays engagent toute la communauté nationale à tous les niveaux, décideurs, acteurs et partenaires de tous ordres. Aussi voudrais-je me réjouir de l’événement qui nous réunit ici sincère harmonieusement dans cet impératif. En investissant dans ce joyau, soyez rassuré que vous avez anticipé à l’atteinte des résultats attendus par la ligue et nous en sommes très fiers », a-t-il déclaré.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *