Togo/Gestion des flux scolaires et universitaires : Le processus d’élaboration de la politique nationale de l’orientation scolaire et professionnelle lancé

Le ministre délégué en charge de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat, M. Kokou Eké Hodin, a présidé ce 11 mars 2021, à Lomé, l’atelier de lancement du processus d’élaboration de la politique nationale  de l’orientation scolaire et professionnelle.  L’élaboration de ce document devrait doter le système d’éducation et de formation d’un dispositif d’information et d’orientation scolaire efficace implanté sur l’ensemble du territoire national.

En effet, au cours de la revue conjointe du Plan Sectoriel de l’Education (PSE) 2018, la principale thématique abordée a été celle liée à la question de l’orientation scolaire et professionnelle, un outil essentiel à la gestion des flux scolaires et universitaires. A l’issue de cette revue, plusieurs recommandations ont été faites parmi lesquelles l’élaboration d’une politique nationale de l’orientation scolaire et professionnelle.

Ainsi, après les étapes de mise en place de la commission interministérielle et le recrutement du consultant, il a été procédé ce jour au lancement officiel du processus de son élaboration. Ce qui permettra aux acteurs de l’éducation d’esquisser des idées pouvant servir de base pour la définition des axes stratégiques.

Selon le directeur du Centre National d’Information et d’Orientation Scolaires et Professionnelles (CNIOSP), M. Kossi Edjam, l’orientation scolaire et professionnelle est un élément clé concernant la qualité, l’équité et la gouvernance du système d’éducation, de formation et d’insertion professionnelle du pays.

« Nous devons donc durant tout le processus nous assurer que les matrices stratégiques que nous proposerons vont répondre aux priorités et aux attentes des autorités du secteur et permettront de relever les défis identifiés afin d’offrir aux enfants et aux jeunes une éducation de qualité au service du développement national », a-t-il relevé.

Vue partielle des participants

En lançant les travaux de cet atelier, le ministre délégué en charge de l’Enseignement Technique et de l’Artisanat, Eké Kokou Hodin, a indiqué que face aux attentes grandissantes de la jeunesse, en ce qui concerne l’accès à une éducation et à une formation professionnelle de qualité pour tous, pour un accès garanti à l’emploi, le gouvernement, sous le leadership du président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé a créé le Centre National d’Information et d’Orientation Scolaires et Professionnelles (CNIOSP), le 26 aout 2010.

Selon lui, c’est dans l’optique de doter cette structure des instruments juridiques nécessaires pour la réalisation de ce vaste projet.

« Ce document stratégique permettra d’implémenter un système d’orientation scolaire et professionnelle de grande envergure, sur toute l’étendue du territoire nationale, en vue de répondre de façon plus adaptée, en termes d’efficacité et de délai, aux sollicitations sans cesse grandissantes des besoins en orientation scolaire et professionnelle », a-t-il laissé entendre.

ALI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *