Guéguerre entre Mgr Fanoko Philippe Kpodzro et Mgr Nicodème Barrigah-Benissan : Abass Kaboua prend position et accuse

Le président du Mouvement de Républicains Centristes (MRC), Abass Kaboua a choisi son camp dans l’affaire de relation personnelle entre Monseigneur Kpodzro et son cadet Monseigneur Barrigah-Benissan, Archeveque de Lomé.

Les deux hommes de Dieu sont, semble-t-il, arrivés aujourd’hui à un point de non retour. Mgr Fanoko Philippe Kpodzro et Mgr Nicodème Barrigah-Benissan ne s’entendent plus. Le premier accuse le second de jouer le jeu du pouvoir.
Dans cette guéguerre, l’opposant a choisi son camp, celui de l’Archevêque de Lomé. Et accuse l’ancien président de l’Assemblée nationale entre 20 août 1991 et février 1994.

« Nous accusons l’Eglise catholique du Togo d’être à l’origine de la pagaille que Philippe Fanoko Kpodzro sème actuellement dans la politique togolaise », déclare Abass Kaboua, ajoutant qu’« il n’est pas tard pour exorciser l’Eglise catholique au Togo de l’activisme politique et leurs hypocrisies politiques ».

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *