Togo/Révision du PSE 2020-2030 : La CNT/EPT joue sa partition

La Coalition Nationale Togolaise pour l’Education Pour Tous (CNT/EPT) et ses Organisations de la Société Civile (OSC) dans le cadre du processus de révision du Plan Sectoriel de l’Education (PSE 2020-2030) ont produit un rapport à l’issue d’un atelier technique de deux jours organisé les 04 et 05 décembre derniers. Pour partager ce rapport, une rencontre a été initiée ce 11 décembre 2020, à Lomé. Objectif, discuter de ce rapport, l’amender puis le valider par rapport à la gouvernance, à l’accès, à la qualité, à l’équité/genre et à l’inclusion.

Pour jouer pleinement son rôle de veille, d’éveil, d’analyse sectorielle, de plaidoyer et de redevabilité, la CNT/EPT dans le cadre du projet dénommé « Education à Voix Haute/Education Out Loud (EOL) » financé par OXFAM-IBIS a procédé à l’analyse  de la sensibilité du plan sectoriel à la gouvernance/pilotage au financement, à l’accès, à la qualité, à l’équité genre et à l’inclusion.

vue partielle des participants

Au cours des travaux, il s’est agi d’apprécier la sensibilité du PSE par rapport à la gouvernance, l’accès, la qualité, l’équité/genre et l’inclusion ; d’examiner l’allocation de ressources du PSE aux domaines clés du plan sectoriel de l’éducation et aux instances décentralisées en vue de formuler des recommandations fortes pour une meilleure mise en œuvre du PSE et de l’ODD4 au Togo.

« La coalition a eu la chance de participer à l’atelier de validation du PSE. Et aussitôt après, nous nous sommes retrouvés pour analyser de fond en comble le contenu de ce document pour relever les points sensibles, notamment l’accès et la qualité, l’équité/genre et inclusion, la gouvernance (comment est ce qu’on va piloter l’école). Donc tous ça là a été revu et  nous avons pu produire un rapport que nous voudrions partager avec vous (les participants) afin qu’ensemble nous le validons et à l’étape prochaine nous irons le présenter à l’Assemblée nationale pour qu’il ait un poids afin que nous puissions commencer notre plaidoyer », a déclaré la présidente du conseil d’administration de la CNT/EPT, Mme Adjoua Nakole Amai-Looky.

Aimé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *